top of page

Cette oeuvre est une évocation de la lettre adressée par Kazimir Malevitch au philosophe
Gershenzon qui lui raconte sa première visite d’une synagogue. Il parle d’une force inattendue du monde juif et des lettres noires qui volent tels des oiseaux dans le ciel, ce rouleau de tous les temps, illuminé par une ombre jaune – couleur de la foi en la création.

Samuel Ackerman - Malévitch et la synagogue, Huile sur toile, 100 × 100 cm

€9,800.00Price
    bottom of page